Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En tant qu’e-commerçant, vous savez qu’être présent sur Google Shopping est une stratégie d’acquisition incontournable. En dehors des (nombreuses) actions possibles, voire nécessaires, pour avoir un flux de produits optimal, il existe différentes stratégies que vous pouvez tester pour améliorer vos performances sur Shopping.

1- Diviser vos campagnes Shopping par appareil (device)

 

Bien sûr, il est déjà possible d’effectuer des ajustements d’enchères à la hausse ou à la baisse sur mobile, desktop et tablette. Cette action est possible via l’onglet Paramètres > Appareil de votre campagne, mais ne vous permet que d’ajuster au global les enchères pour l’intégralité de votre flux Shopping.

En divisant vos campagnes par device, vous pouvez ajuster au mieux l’enchère pour une marque ou un produit donné, sur chaque appareil. Les avantages ? Une enchère plus précise qui vous permet de mieux maîtriser vos dépenses, et par conséquent une rentabilité globale améliorée.

Comment mettre ça en place ? Au lieu de créer un seul groupe d’annonce pour votre campagne Shopping, vous déployez votre flux 3 fois sur 3 groupes d’annonces différents. Ensuite, dans chaque groupe d’annonce, vous définissez à -100% l’enchère sur les deux autres devices (par exemple : sur le groupe d’annonce Mobile, les enchères sur Desktop et Tablette seront à -100%, et ainsi de suite). Il ne vous reste plus qu’à dérouler votre flux selon la structure que vous avez mis en place, et à effectuer vos ajustements d’enchères habituels !

2- Créer plusieurs campagnes Shopping en fonction de leurs objectifs

 

La méthode la plus simple consiste à créer une seule campagne Shopping « tout le catalogue », où tout votre flux de produits est déployé. Mais pour aller plus loin, il peut être intéressant de construire vos campagnes selon les catégories de votre site ou selon les différents objectifs que vous voulez atteindre.

Prenons un exemple : je vends différents produits de glisse urbaine sur mon site d’e-commerce (skates, trottinettes, vélos…). Je ne vais pas avoir les mêmes objectifs et la même marge pour chacun de ces univers. Il peut ainsi être intéresser d’allouer des budgets différents à chaque catégorie en créant une campagne par univers : une campagne Shopping – Skate, Shopping – Trottinette, Shopping – Vélo, etc.

Pour aller plus loin, en plus de ma campagne classique je peux créer différentes campagnes selon mes objectifs avec différents niveaux de priorité :Exemple visuel vente flash

  • Shopping – Top produits / Best seller : j’ai envie de pousser les produits qui se vendent le mieux sur mon site
  • Shopping – Panier : je vais mettre en avant et enchérir de manière différente sur les produits qui ont un plus gros panier moyen, en vue d’augmenter mon chiffre d’affaires
  • Shopping – Code promo : j’utilise fréquemment des codes promos ou des vouchers sur mon site, et je souhaite booster ces produits souvent en promotion dans le but d’accroître mes ventes
  • Shopping – Vente flash : j’ai mis en place une opération ponctuelle, et je veux pousser les enchères sur les produits concernés par l’offre

Pour mettre en place ce type de stratégie, vous pouvez utiliser l’attribut custom_label mis à disposition par Google. Dansvotre flux, vous pouvez ajouter jusqu’à 4 custom labels différents. Dans votre flux, il vous suffit d’indiquer dans cette colonne custom_label la référence de votre choix (par exemple : oui / non pour les produits concernés par les Codes promos, ou le label « best seller » pour vos top ventes), et de l’indiquer sur les produits correspondants. Ensuite, vous déroulerez votre flux de produits dans une nouvelle campagne en partant du custom label choisi.

3- Opter pour une stratégie d’enchères automatiques

 

Le choix de votre stratégie d’enchères va dépendre de vos objectifs et du choix que vous souhaitez avoir sur le pilotage de vos coûts. Vous pouvez fier à l’algorithme de Google et arrêter les enchères manuelles afin de tester une stratégie d’enchères automatique. Sur une campagne Shopping, vous avez le choix entre 3 stratégies :

  • ROAS cible : cette stratégie vous permet de définir le seuil de rentabilité que vous souhaitez atteindre sur une campagne (ROAS cible). Le système fait ensuite en sorte d’enregistrer un maximum de clics et de conversions en fonction du ROAS que vous avez indiqué, de vos CPC moyens et du budget journalier. C’est une bonne stratégie si vous souhaitez maîtriser vos coûts et si la rentabilité de votre campagne est votre priorité.
  • Optimiser les clics : cette stratégie prend en compte votre budget et vos enchères afin d’enregistrer le plus de clics possibles dans la journée. C’est une stratégie à essayer plutôt dans une phase de lancement, quand vous souhaitez générer du trafic et avoir plus d’historique pour optimiser ensuite vos campagnes.
  • CPC optimisé : cette stratégie gère vos enchères à la hausse ou à la baisse, dans la limite de votre budget imparti et pour vous générer un maximum de conversions.

Stratégies d'enchères automatiques Google Shopping

Ces enchères automatisées vous permettent de piloter vos CPC en fonction de vos objectifs. Il faut également savoir qu’une fois que ces stratégies automatiques sont en place, vous n’avez plus à toucher aux autres modificateurs d’enchères (horaires, zones, dfsa…), le système les prends en compte dans son optimisation.

Cette liste est non exhaustive, n’hésitez pas à nous partager vos bonnes pratiques en commentaire !
Si vous souhaitez en savoir plus sur des stratégies personnalisées que vous pouvez mettre en place pour optimiser la performance de vos campagnes Shopping, n’hésitez pas à vous adresser à un de nos consultants via notre formulaire de contact.

Vous souhaitez plus d’idées pour optimiser efficacement et à moindres coûts vos campagnes Shopping ?
Abonnez-vous à notre newsletter !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Adeline Aubry

Auteur Adeline Aubry

More posts by Adeline Aubry

Laisser un commentaire